Lexique

Linux

Linux est un système d'exploitation libre (GNU/Linux), ce qui signifie qu'il est totalement gratuit, modifiable à volonté, et disponible en libre téléchargement sur Internet, le plus souvent sous la forme de distribution.

Ce système naquit en 1991, de l'initiative d'un jeune étudiant finlandais du nom de Linus Torvalds (infographie) qui souhaite développer un système léger et fiable sur une base UNIX. Ce passionné finira par donner son nom à ce qui n'est encore qu'un noyau de système d'exploitation d'utilisation difficile, qu'il n'imaginait pas devenir le porte-drapeau du logiciel libre.

Pourtant, et contre toute attente, le projet prendra rapidement son envol, et le jeune étudiant devient le coordinateur d'une nouvelle façon de concevoir l'informatique qui s'ouvre au travail collaboratif international.

Ainsi, ce sont bientôt des centaines, puis des milliers de programmateurs qui participent au projet Linux, toutes versions confondues.

Ardu, complexe, puissant et souple, mais peu accessible à ses débuts, Linux devient populaire grâce aux distributions, ces packages comprenant non seulement la dernière version stable du noyau, mais encore toute une collection de logiciels qui forment souvent un ensemble riche, souvent cohérent, et toujours totalement gratuit !

Aujourd'hui, les distributions Linux les plus en vogue se nomment Ubuntu, Red Hat, Mint, Debian, ou encore Knoppix, et peuvent parfois se lancer sur un simple CD, prenant ainsi l'appellation "LIVE CD". Dès lors, elles peuvent s'utiliser sans installation aucune sur n'importe quels ordinateurs, pourvu qu'ils soient dotés d'un lecteur de CD, ou à défaut, d'un port USB.

D'ailleurs, des collections d'outils très spécialisés prennent place à bord de distribution telle que Backtrack, souvent sous la forme d'un live CD modifiable à volonté, solution très utilisée par les experts en sécurité informatique.

Bien que n'ayant plus grand-chose à envier à Windows en terme de simplicité d'utilisation, les distributions Linux souffrent encore d'un manque de compatibilité avec les principaux logiciels du marché, jeux compris.

Sans oublier, le manque de soutien des fabricants de périphériques, qui se contentent souvent de fournir des pilotes pour Microsoft Windows et Mac OSX, désavantageant ainsi Linux.

Sur le marché grand public Linux, pourtant gratuit et fiable, est à la peine avec très peu d'installations sur les ordinateurs des particuliers comme des entreprises.

Seuls des passionnés éclairés sautent le pas, sans oublier les administrations de plus en plus nombreuses, rigueur budgétaire oblige.

Il en va tout autrement sur le marché des serveurs, des supercalculateurs, des data centers, ou encore des systèmes embarqués, ou l'architecture ouverte et stable de Linux est largement majoritaire.

À noter qu'un projet de console de jeux est actuellement porté par la firme Valve Coporation, avec Steam OS, directement dérivé de Debian, une distribution Linux : de quoi réconcilier Linux avec les joueurs ? Sans aucun doute, si le projet des Steambox est un succès...

Linus Torvalds, créateur de Linux...

... Et sa mascotte TUX !

Autres articles avec les mots clés:   Linux  Système_exploitation   

Mentions légales

Les images présentes dans ce dictionnaire informatique sont acquises auprès de la société Getty Images, en licence Creative Commons ou Wikimédia Commons.
Les images illustrant des produits sont mises à disposition par les fabricants et sont supposées libres de droits à des fins promotionnelles ou informatives.
Si, malgré nos précautions, une image devait poser problème à quiconque, après vérification des prétentions adressées à SOS PC 24/24, elle serait immédiatement retirée de notre site. 
Ce dictionnaire informatique est en libre consultation. Il n'en est pas moins protégé par les droits d'auteur.
La reproduction de tout ou partie de son contenu est soumise à autorisation de SOS PC 24/24.