Lexique

Windows

Paul Allen et Bill Gates : les deux pères fondateurs de la saga Windows à l'épreuve du temps ! (Crédit Matthew Ratzloff), CC Flickr)

Dans le monde de l'informatique, Windows est une famille de systèmes d'exploitation ( OS en anglais ) développée par Microsoft et installée en 2021 sur plus de 85% des ordinateurs personnels de la planète, toutes catégories et marques confondues !

C'est en 1985 que débute l'histoire, peu après que Microsoft eut rencontré le succès avec MS-DOS, quand il était question d'offrir à ce système en ligne de commandes une interface graphique conviviale, sans modifier son cœur qui restait codé en 16 bits : ce fut Windows 1.x et 2.x, des échecs relatifs jusqu'en 1990, avec l'avènement de la génération Windows 3.x qui démocratisa l'ordinateur personnel en devenant le standard du monde PC.

En 1993, une catégorie novatrice apparait avec Windows NT 3.0 jusqu'à Windows 2000, ces systèmes 32 bits multitâches, orientés vers les professionnels, sont les ancêtres de nos systèmes actuels. En parallèle, la branche "grand public" de Windows 3.0 à 3.11, qui restait accolée au DOS pour des raisons de compatibilité, continuait à être proposée.

En 1995, Windows 95, en 32 bits lui aussi, s'affranchit partiellement (enfin !) de l'antique MS-DOS et donna naissance à une lignée de systèmes d'exploitation composée de Windows 98 (première et deuxième édition) sans oublier l'infortuné Windows Me, qui firent de Microsoft le leader incontesté de ce marché.

Après Windows 2000 et le problématique Millénium, les branches NT/2000 et Win 9x fusionnèrent pour donner naissance en octobre 2001 à un seul noyau décliné en plusieurs versions, Windows XP, 32 et marginalement 64 bits : ce fut encore une réussite, peut-être le meilleur système lancé par Microsoft jusqu'à cette date...

Puissant et relativement stable pour l'époque, XP demeura en vente officiellement jusqu'en 2006 et même au-delà, vu la fronde qui se leva contre son successeur désigné, Vista le mal-aimé : compatibilité hasardeuse et gourmandise en ressources plombèrent cette version qui eut le mérite de préparer les machines à l'émergence de nouvelles évolutions matérielles.

Windows 7 fut lancé en 2009, en profitant de l'expérience Vista et de son noyau, largement amélioré : doté d'une belle interface, raisonnablement sécurisé et stable, il était, d'après les services d'assistance informatique de l'époque, le Windows qui était statistiquement le moins sujet aux pannes.

Extrapolée des systèmes Windows classiques, une version serveur 32 et 64 bits est développée conjointement par Microsoft, essentiellement pour les besoins des entreprises et plus récemment, avec Windows Home Server 2011, des particuliers, même si cette déclinaison ne connut pas le succès escompté et fut abandonnée par la suite.

Fin 2012, Microsoft introduisit une nouvelle mouture de son système d'exploitation, Windows 8. Cette version eut la lourde tâche de fonctionner tant sur ordinateur fixe que sur les appareils ultramobiles (tablettes, smartphones, etc.) où Microsoft n'était que peu représentée malgré quelques tentatives (Windows CE, Windows Mobile.)

Pour y parvenir, Microsoft paria sur Modern U.I, une nouvelle interface tactile, et sur un bureau "standard" piloté à la souris censé assurer la productivité tout en évitant de désorienter les habitués des précédents Windows. Pour espérer convenir aux usages d'aujourd'hui comme à ceux de demain, Windows 8 était un système d'exploitation à double interface, un défi audacieux difficile à relever tant les habitudes des utilisateurs étaient profondément ancrées.

En 2015, comme les Windows 8 et 8.1 peinaient à contenter les aficionados des précédentes versions, Microsoft réintroduisit le regretté menu démarrer avec Windows 10, qui parvint à concilier modernité et tradition avec un système essentiellement distribué en 64 bits, et qui plus est gratuitement !

Pour la première fois de son histoire, le géant de Redmond offrit pendant une année le système en update à tous les possesseurs de Windows depuis la version 7, ce qui représente la plus grande migration de systèmes d'exploitation jamais entreprise dans l'histoire du PC...

En octobre 2021, après six ans d'évolutions transparentes, Windows 10 s'efface devant Windows 11, un nouveau système exclusivement 64 bits, gratuit lui aussi en update, qui n'est pas destiné à faire table rase du passé, mais plutôt à continuer l'expérience Windows avec une nouvelle interface et de nombreuses améliorations internes, notamment en matière de sécurité informatique, avec des prérequis obligatoires, un enjeu crucial pour un système d'exploitation moderne et qui, à lui seul, peut justifier la migration...

Avec près de 40 ans d'existence, la famille Windows est donc toujours le système d'exploitation le plus répandu au monde, loin devant ses concurrents directs MacOS et Linux, et tout indique qu'elle le restera longtemps encore, du moins sur le segment des ordinateurs personnels, car dans le monde des smartphones, la bataille semble perdue après l'abandon de Windows Phone en 2015.

Autres articles avec les mots clés:   Histoire  Système_exploitation   

Mentions légales

Les images présentes dans ce lexique informatique sont acquises auprès de la société Getty Images, en licence Creative Commons ou Wikimédia Commons.
Les images illustrant des produits sont mises à disposition par les fabricants et sont supposées libres de droits à des fins promotionnelles ou informatives.
Si, malgré nos précautions, une image devait poser problème à quiconque, après vérification des prétentions adressées à SOS PC 24/24, elle serait immédiatement retirée de notre site. 
Ce dictionnaire informatique est en libre consultation. Il n'en est pas moins protégé par les droits d'auteur en vigueur sur le territoire helvétique.
La reproduction de tout ou partie de son contenu est donc soumise à autorisation écrite de SOS PC 24/24.