Lexique

Cold Storage

Un data center, en permanente extension, ou la difficulté de stocker la plus grande masse de données jamais produite dans l'histoire de l'humanité.

Le Cold Storage, ou stockage froid, est un terme utilisé en informatique pour désigner les données qui n'ont pas besoin d'être accessible régulièrement, le plus souvent des archives.

En effet, contrairement à la plupart des données récentes utilisées activement, que l'on pourrait par analogie qualifier de "chaudes", les données anciennes qui sont conservées à des fins d'archivage n'ont pas besoin d'un accès rapide ni régulier. Il en résulte que les techniques de stockage peuvent être revues pour mettre l'accent sur la longévité et l'espace au moindre coût, et non plus sur la disponibilité immédiate.

À cette fin, les bonnes "vieilles" bandes magnétiques LTO-7 montées sur des supports robotisés ultras performants conservent un rapport espace de stockage /coût intéressant, mais au détriment de la vitesse d'accès. Bon nombre de grandes entreprises ont ainsi conservé en les modernisant leurs anciennes structures de sauvegarde pour les données dites "froides". Les disques optiques, notamment les dernières évolutions du standard Blu-Ray, sont aussi évalués.

D'autres acteurs se profilent à l'horizon, parmi eux les géants du Cloud que sont Amazon (Amazon Glacier) Microsoft (Azur Cool Blob) ou encore Google (Coldline Storage) qui proposent tous des solutions de stockage froid basées sur différentes techniques, mais dont le point commun est d'afficher un prix au mégaoctet particulièrement bas. En contrepartie, l'accès à ces données peut prendre plusieurs heures sur les formules les plus économiques de ces services, ce qui n'est pas forcément rédhibitoire avec des données qui ne sont que très rarement consultées.

L'avènement du Cold Storage est donc une conséquence de plus du Big-Data et des colossales masses de données récoltées qu'il convient de garder à portée de clic, mais pas forcément avec le même niveau de réactivité, et donc pas au même prix !

À terme, un peu comme avec l'archivage classique, où les dossiers anciens migraient souvent des bureaux aux sous-sols, pour ensuite terminer sur palettes dans des entrepôts spécialisés, le stockage numérique se scindera en plusieurs divisions dont le stockage froid serait la dernière étape avant la destruction inéluctable des données que le temps aura rendues inutiles.

Autres articles avec les mots clés:   Réseaux  Techniques   

Mentions légales

Les images présentes dans ce dictionnaire informatique sont acquises auprès de la société Getty Images, en licence Creative Commons ou Wikimédia Commons.
Les images illustrant des produits sont mises à disposition par les fabricants et sont supposées libres de droits à des fins promotionnelles ou informatives.
Si, malgré nos précautions, une image devait poser problème à quiconque, après vérification des prétentions adressées à SOS PC 24/24, elle serait immédiatement retirée de notre site. 
Ce dictionnaire informatique est en libre consultation. Il n'en est pas moins protégé par les droits d'auteur.
La reproduction de tout ou partie de son contenu est soumise à autorisation de SOS PC 24/24.