Lexique

Cloud

Le cloud concerne tous les aspects de notre vie numérique...

Très à la mode actuellement, le cloud, ou cloud computing, est un concept visant à déporter certains usages informatiques auparavant présents sur l'ordinateur local, vers un espace poétiquement nommé le nuage qui est situé quelque part sur le réseau internet.

Deux catégories sont visées par ce déport avec, en premier lieu, les données. Le Cloud permet d'externaliser des documents, de s'affranchir de l'étape physique de leur conservation et de les synchroniser automatiquement avec plusieurs appareils (ordinateurs, smartphones, tablettes, notamment).

Ensuite, les applications sont aussi de plus en plus concernées, typiquement la bureautique, mais aussi et depuis peu, la CAO avec des produits phares comme ceux d'Adobe ou d'AutoDesk, et bien sûr les services SaaS dédiés aux entreprises. Là encore, plus de soucis de mise à jour, d'installation, ni d'accès depuis d'autres appareils ; vos applications sont toujours disponibles partout où un accès internet stable existe.

Après ces indéniables qualités, il convient de rester prudent face au cloud qui présente aussi des inconvénients majeurs : le plus problématique, l'absence totale de contrôle sur ses propres données, la matière informatique la plus vitale d'un utilisateur, et plus encore d'une entreprise.

Souvent physiquement stockées dans un data-center situé à un endroit inconnu du propriétaire des données (pour les Européens, généralement très éloigné) avec des garanties de confidentialité réelle souvent sujettes à caution, comment récupérer ses précieux documents après une simple faillite, à l'arrêt total des serveurs ? Comment faire valoir ses droits rapidement en cas de violation des règles avec un for juridique sur un autre continent ? Et quid d'une attaque d'envergure par un groupe de pirates informatiques sur des serveurs contenant les données de plusieurs dizaines de milliers de particuliers et d'entreprises ?

Des exemples comme le piratage des comptes utilisateurs de Sony, ou plus récemment du site de rencontres extra-conjugales Ashley Madison sont là pour nous rappeler la protection toute relative des données confidentielles déposées sur le Net.

Et la problématique n'est pas différente pour les applications : comment faire face à un arrêt impromptu des services pour un bureau d'architecture ou de conception 3D dont toutes les applications sont déportées en ligne ? Là encore, l'indépendance de l'outil de production primaire n'existe plus avec le Cloud, puisque le problème peut se situer à des milliers de kilomètres, sur les serveurs de l'éditeur du logiciel.

Actuellement, toutes ces questions (parmi d'autres) restent sans réponse claire...

Cette situation floue, comme l'élémentaire principe de précaution, conseillent donc de résister aux sirènes d'une externalisation totale pour choisir un processus étagé, dont on conserve la maîtrise, et dont le Cloud ne serait qu'un avantageux troisième échelon délocalisé, si possible localement, à un endroit connu et pourquoi pas dans votre pays, avec un cloud régional, fut-ce au risque de débourser un peu plus ?

L'affaire du programme de surveillance généralisée américain Prism, comme les conditions générales opaques de nombreux services Cloud, sont là pour nous rappeler que nos données sont une matière aussi précieuse que convoitée. Dès lors, il ne fait aucun doute que les déposer dans un cloud facilite leur accès à des personnes non autorisées : à méditer de toute urgence avant de céder à l'appel primal des bas coûts, en apparence si tentants...

Autres articles avec les mots clés:   Internet  Réseaux  Tendances   

Mentions légales

Les images présentes dans ce lexique informatique sont acquises auprès de la société Getty Images, en licence Creative Commons ou Wikimédia Commons.
Les images illustrant des produits sont mises à disposition par les fabricants et sont supposées libres de droits à des fins promotionnelles ou informatives.
Si, malgré nos précautions, une image devait poser problème à quiconque, après vérification des prétentions adressées à SOS PC 24/24, elle serait immédiatement retirée de notre site. 
Ce dictionnaire informatique est en libre consultation. Il n'en est pas moins protégé par les droits d'auteur en vigueur sur le territoire helvétique.
La reproduction de tout ou partie de son contenu est donc soumise à autorisation écrite de SOS PC 24/24.