Lexique

ARM

Un SoC ARM, ici un 996HS

ARM est société d'ingénierie informatique anglaise basée à Cambrige qui passa en 2016 sous le Giron de SoftBank, puis sous celui de Nvidia qui déboursa 40 milliards de dollars en 2020 pour acquérir ce joyau qui eut l'audace de s'épanouir hors de la Silicon Valley ! Et dans un monde où l'écrasante majorité des microprocesseurs sont d'origine américaine ( Intel et AMD ) ce n'est pas sa seule originalité...

En effet, si ARM conçoit et développe des microprocesseurs très avancés pour l'informatique mobile, elle ne les commercialise pas... La société britannique se contente de vendre ses licences d'architecture et son jeu d'instructions à d'autres, généralement des fabricants de smartphones ou de tablettes, mais aussi d'ordinateur, voire de supercalculateur. Libres à eux ensuite d'adapter la performante architecture ARM et puis, bien sûr, de lancer sa fabrication.

Dès lors, tous les grands fabricants de l'informatique mobile actuelle ont adopté les licences de l'architecture ARM, au rapport performances/consommation inégalé.

Samsung et son Exynos, Nvidia et sa puce Tegra, Qualcomm Snap Dragon, et même Apple avec ses bionics et autres M1, tous ces microprocesseurs partagent une architecture commune d'origine ARM, parfois profondément remaniée comme chez Apple.

Fondée en 1990 par la société Acorn spécialiste de l'architecture RISC (qui se souvient du micro-ordinateur BBC Micro, best-seller de l'époque en Angleterre ?) la co-société est baptisée ARM, pour Acorn Risk Machine.

Si la maison mère Acorn périclite, puis cesse toute activité en 1999, ce n'est pas le cas d'ARM, qui se rebaptise ARM Holldings et continue à développer son architecture RISC intégrée. Ce concept, opposé à celui du CISC mis en avant par Intel, aboutira au fameux SoC (System on Chip) qui équipe actuellement la majeure partie des smartphones et tablettes.

En résumé, ARM / Nividia ont désormais le vent en poupe et jouent dans la cour des grands de l'informatique en fournissant des licences à presque tous les fabricants de terminaux mobiles, mais pas que : en 2020, Apple annonce que désormais, ses ordinateurs fixes seront animés par l'Apple Silicon, le nouveau SoC maison développé sous licence ARM. Et la même année, c'est Fujitsu Riken qui annonce que Fugaku, le plus puissant calculateur de la planète, repose sur 152.064 SoC développés sous licence ARM !

Si la concurrence (AMD et surtout Intel) ne réagit pas très rapidement, le futur proche en matière d'architecture de microprocesseurs intégrés pourrait bien s'appeler ARM, et le monopole n'est que rarement profitable aux consommateurs...

Autres articles avec les mots clés:   Entreprises   

Mentions légales

Les images présentes dans ce lexique informatique sont acquises auprès de la société Getty Images, en licence Creative Commons ou Wikimédia Commons.
Les images illustrant des produits sont mises à disposition par les fabricants et sont supposées libres de droits à des fins promotionnelles ou informatives.
Si, malgré nos précautions, une image devait poser problème à quiconque, après vérification des prétentions adressées à SOS PC 24/24, elle serait immédiatement retirée de notre site. 
Ce dictionnaire informatique est en libre consultation. Il n'en est pas moins protégé par les droits d'auteur en vigueur sur le territoire helvétique.
La reproduction de tout ou partie de son contenu est donc soumise à autorisation écrite de SOS PC 24/24.