Lexique

AMD

Le campus AMD "Lone Star", à Austin Texas

AMD (Avanced Micro Device) est une firme spécialisée dans la fabrication de microprocesseurs (CPU) et, depuis le rachat d'ATI en 2006, de cartes graphiques.

Fondée en 1969 à Sunnyvale en Californie, l'entreprise produit d'abord des microprocesseurs et devient peu à peu le principal concurrent d'Intel, déjà présent lui aussi.

Éternel challenger, AMD revendique pourtant quelques beaux succès, comme l'Athlon 64 en 2003, et ses nombreux dérivés qui parvinrent même pendant un temps, à surclasser les Pentiums du géant de Santa Clara.

Las, jusqu'en 2017, soit depuis l'avènement de l'architecture concurrente Intel Core d'Intel, AMD ne parvenait plus à placer ses microprocesseurs en tête des benchmarks. Dès lors, en retard sur les performances, il se vit obligée de casser ses prix en se cantonnant à l'entrée de gamme, là où le profit est le plus faible.

Les conséquences de cette disette technologique ne se firent pas attendre : avec une nette diminution de ses marges, la firme perd de l'argent et fut obligée de revendre une partie de ses usines à un consortium créé pour l'occasion (Global Foundries) où AMD conserve cependant 40% du capital.

Sur le marché professionnel, les différentes déclinaisons de l'architecture CPU Opteron rencontrent les mêmes problèmes, mais AMD maintient sa présence et conserve une part significative de ses clients. Et pourtant, les microprocesseurs d'AMD ne sont pas mauvais, loin s'en faut ! Mais sur un marché dominé par Intel, AMD peine à suivre la course aux performances...

Il n'y a qu'un seul secteur où la firme de Sunnyvale gardait peu ou prou le sourire, c'est celui des cartes graphiques depuis l'acquisition de la firme canadienne ATI. Cette capacité à fournir des composants graphiques performants au meilleur prix permit à AMD de fournir Sony pour animer ses Playstations, un partenariat récemment reconduit avec la future PS5.

Pourtant, ici aussi, un autre concurrent est en position de force, Nividia. Là encore, ils ne sont que deux ; et là aussi, AMD est distancée, mais pas de beaucoup ! G-Force contre Radeon, la bataille fait rage depuis plus d'une décennie et AMD conserve ses chances, notamment avec un bon rapport qualité/prix, et ce d'autant que la firme n'a pas perdu sa capacité à innover, comme l'atteste des techniques comme FreeSync ou encore les différents types de mémoire HBM.

Toutefois, cette durable méforme semble actuellement prendre fin avec la récente arrivée de la nouvelle architecture multicoeur des processeurs Rizen, très performante et souvent vendue à des tarifs avantageux. Reste à reconquérir les parts de marché perdues pendant dix ans et à reconstituer des réserves de capitaux au plus bas.

En conclusion, souhaitons que la situation financière d'AMD s'améliore durablement. Sinon, sur le marché des microprocesseurs PC, il n'y aura plus qu'un seul acteur, Intel, idem pour celui des cartes graphiques où NVIDIA règnerait en maître, ce qui n'est jamais bon pour les utilisateurs et encore moins pour l'innovation, toujours à la traine sans l'aiguillon d'une saine concurrence.

Autres articles avec les mots clés:   Entreprises   

Mentions légales

Les images présentes dans ce lexique informatique sont acquises auprès de la société Getty Images, en licence Creative Commons ou Wikimédia Commons.
Les images illustrant des produits sont mises à disposition par les fabricants et sont supposées libres de droits à des fins promotionnelles ou informatives.
Si, malgré nos précautions, une image devait poser problème à quiconque, après vérification des prétentions adressées à SOS PC 24/24, elle serait immédiatement retirée de notre site. 
Ce dictionnaire informatique est en libre consultation. Il n'en est pas moins protégé par les droits d'auteur en vigueur sur le territoire helvétique.
La reproduction de tout ou partie de son contenu est donc soumise à autorisation écrite de SOS PC 24/24.