Lexique

IBM

Basée à Armonk, comté de Weschester dans l'État de New York, IBM est une entreprise américaine déjà ancienne devenue un géant de l'informatique, IBM (International Business Machines) qui est à l'origine du standard compatible PC.

Les origines de ce succès planétaire remontent en 1911, avec la Computing Tabulating Recording company, fondée par Charles Ranlet Flint & Thomas J.Watson qui la rebaptisa IBM.

Comme l'ancienne, la nouvelle entité concevait (dans un département "research" déjà très innovant) des machines à calculer très recherchées qui devinrent, dès 1944, des ordinateurs numériques capables d'effectuer des calculs complexes.

En 1957, IBM invente le disque dur magnétique, étape clé pour le monde de l'informatique : le stockage de masse rapide était né et perdure actuellement sur le même principe, largement amélioré quand même !

Dès 1959, IBM (voir infographie) mettait sur le marché (parfois en location ! ) son ordinateur scientifique décimal 1620 qui fut très utilisé dans les universités.

En 1980, associée à Microsoft, la firme IBM, que l'on surnomme parfois "Big Blue" en référence à son logo, lance le projet IBM PC (Personnal Computer) qui conduira à l'avènement de l'ordinateur personnel tel que nous le connaissons, standard ouvert, évolutif, aisément réparable et donc durable, ennemi de l'obsolescence programmée si souvent observée sur les appareils mobiles.

Dès le début des années 2000, pourtant, malgré ce glorieux passé, la grande firme historique qui a contribué au développement mondial de l'informatique, se retire progressivement du secteur des matériels, et ce pour cause de marges jugées insuffisantes.

Ainsi, en 2002, IBM vend sa production de périphériques au japonais Hitachi.

En 2005, son activité ordinateur personnel au chinois Lenovo et 9 ans plus tard, soit en janvier 2014, sa division serveur x86 à Lenovo, encore.

IBM est donc devenue une entreprise de logiciels et de services, du moins en comparaison avec son histoire.

Pourtant, un département matériel conséquent subsiste, notamment pour les ordinateurs centraux (mainframes Z machines) les supercalculateurs et leur dépendances, sans oublier la famille des microprocesseurs Power PC, toujours en production malgré le retrait d'Apple en 2006.

Enfin, la firme possède un département recherche et développement très actif dans de nombreux pays, notamment sur des techniques aussi avancées que l'ordinateur quantique : Big Blue se réoriente donc, mais n'a sûrement pas encore dit son dernier mot !

1959: de l'IBM 1620... (Crédit Museum of History, Seattle)

... à l'ordinateur quantique ! (© IBM Research)

Autres articles avec les mots clés:   Entreprises   

Mentions légales

Les images présentes dans ce lexique informatique sont acquises auprès de la société Getty Images, en licence Creative Commons ou Wikimédia Commons.
Les images illustrant des produits sont mises à disposition par les fabricants et sont supposées libres de droits à des fins promotionnelles ou informatives.
Si, malgré nos précautions, une image devait poser problème à quiconque, après vérification des prétentions adressées à SOS PC 24/24, elle serait immédiatement retirée de notre site. 
Ce dictionnaire informatique est en libre consultation. Il n'en est pas moins protégé par les droits d'auteur en vigueur sur le territoire helvétique.
La reproduction de tout ou partie de son contenu est donc soumise à autorisation écrite de SOS PC 24/24.