Lexique

RAM

Le memristor (ici lors d'une présentation HP, fusionnera-t-il toutes les mémoires actuelles ? (Crédit Luke Kilpatrick

En informatique, la RAM désigne la mémoire vive, ou mémoire volatile, aussi appelée SDRAM Synchronous Dynamic Random Access Memory (mémoire synchronisée à accès direct) qui est l'espace dans lequel un ordinateur place les données pour les traiter.

Lointaine descendante des mémoires à tores de ferrite, la mémoire vive naquit au début des années septante dans plusieurs laboratoires, dont celui d'Intel, déjà...

Les principales caractéristiques de cette mémoire de travail actuellement très répandue sont :

  • Sa grande vitesse d'accès, cette rapidité est essentielle pour fournir les données au microprocesseur en temps voulu...
  • Une non-persistance de l'information, qui implique que les données sont perdues dès que l'ordinateur cesse d'être alimenté en électricité.
  • Son prix, actuellement abordable, fruit des très grandes quantités produites et d'un processus de fabrication parfaitement maîtrisé.

À noter que cette accessibilité date d'une quinzaine d'années. Auparavant, dans les années 80 et 90, les prix de la mémoire vive côtoyaient ceux de l'or, et les ordinateurs personnels n'en utilisaient qu'une petite quantité, de 512 Ko à 4 Mo, au maximum, ce qui représentait déjà un luxe !

Utilisée dans le monde professionnel, il existe encore une autre catégorie de mémoire vive, la mémoire ECC (Error Correction Coding) qui est une évolution de la SDRAM. Comme son nom l'indique, il s'agit d'une mémoire spéciale, d'un coût plus élevé, qui possède des bits de contrôle dédiés à la correction d'éventuelles erreurs qui ne surviennent que très rarement.

Déjà présente depuis des décennies, la technologie des mémoires SDRAM offre encore un bon potentiel d'évolution avec la généralisation de la DDR4, plus rapide et moins énergivore que la DDR3 qui équipa nos ordinateurs pendant plus de cinq ans. A noter que la norme suivante, la DDR5, est déjà en cours de finalisation auprès du JEDEC, et que cette nouvelle mémoire à bande passante doublée et à faible consommation ne devrait pas arriver dans nos ordinateurs avant 2020...

De plus, des évolutions encore plus véloces basées sur la même technique, mais avec des variantes de conception, les GDDR5 et autres HBM existent déjà et sont implémentées sur les cartes graphiques, là où le besoin de bande passante élevée est le plus manifeste.

Pourtant d'autres techniques radicalement différentes, comme la très prometteuse M-Ram (non volatile, magnétique et presque inusable) s'annoncent dans les bureaux d'études, voire sont déjà produites en petites séries pour des secteurs cruciaux, comme l'industrie spatiale et la défense.

Sans oublier le memristor, un composant électronique passif aux propriétés étonnantes qui, s'il tient toutes ses promesses, pourrait bien fusionner les mémoires vives avec celles que nous utilisons pour le stockage, ce qui simplifierait grandement l'architecture de nos ordinateurs tout en les rendant plus économes en énergie.

Dès lors, nul doute que la mémoire vive, un concept bientôt quinquagénaire, va connaître de profondes mutations dans les années à venir et permettra de traiter des masses toujours plus conséquentes d'informations, et ce toujours plus rapidement !

Chip de mémoire, 64 Ko en mode enfichable (DIP)

512 MB DDR2 HP au format SO-Dimm à encombrement réduit.

8 GO DDR4 de chez Kingston, une capacité en constante évolution.

Autres articles avec les mots clés:   Composants-PC  Techniques   

Mentions légales

Les images présentes dans ce dictionnaire informatique sont acquises auprès de la société Getty Images, en licence Creative Commons ou Wikimédia Commons.
Les images illustrant des produits sont mises à disposition par les fabricants et sont supposées libres de droits à des fins promotionnelles ou informatives.
Si, malgré nos précautions, une image devait poser problème à quiconque, après vérification des prétentions adressées à SOS PC 24/24, elle serait immédiatement retirée de notre site. 
Ce dictionnaire informatique est en libre consultation. Il n'en est pas moins protégé par les droits d'auteur.
La reproduction de tout ou partie de son contenu est soumise à autorisation de SOS PC 24/24.