Lexique

APN

Steve Sasson et son premier APN Kodak en 1979.

APN, pour Appareil de Photo Numérique, trois lettres pour désigner un appareil de photo qui se passe de pellicule.

Basé sur une découverte réalisée en 1975, le capteur CCD (Charged Coupled Device) le premier appareil de photo numérique vit le jour chez l'Américain Kodak, en 1979. Cet ancêtre, mis au point par Steven Sasson, était doté d'un capteur qui enregistrait, sur bande magnétique, des images de 100x100 pixels, en noir et blanc. L'appareil pesait 3,6 kilos, et ne fut jamais commercialisé tel quel.

Ensuite, de nombreux fabricants perfectionnèrent le concept, jusqu'à atteindre des capteurs qui affichent couramment des dizaines de millions de pixels sur le haut de gamme actuel.

D'autres éléments majeurs contribuèrent à hisser l'APN au niveau technologique que nous lui connaissons. Ainsi, en 1994, le japonais Casio intègre un écran numérique en guise de viseur, et enregistre les photos sur une mémoire intégrée. En 1997, Sony démocratise le grossissement de l'image en proposant sur son appareil Mavica, un zoom optique de 10x, rapidement porté à 14x.

Dans le même temps, les ordinateurs devenaient conviviaux, aptes à traiter les photos numériques facilement, et ce fut le début de la fin pour la photo argentique. Le coup de grâce fut donné dès 2006, quand les APN se miniaturisèrent suffisamment pour intégrer les smartphones, déclenchant un raz de marée d'images numériques, phénomène encore amplifié par les réseaux sociaux.

En 2014, l'appareil de photo argentique a presque complètement disparu, à part chez quelques artistes nostalgiques.

L'APN classique est aussi sur le déclin, du moins les modèles d'entrée de gamme, qui subissent la concurrence directe des smartphones. Restent les compacts haut de gamme et les reflex numériques, que les smartphones et autres tablettes sont encore très loin d'égaler, en terme de qualité comme de fonctions.

Autres articles avec les mots clés:   Histoire  Techniques   

Mentions légales

Les images présentes dans ce lexique informatique sont acquises auprès de la société Getty Images, en licence Creative Commons ou Wikimédia Commons.
Les images illustrant des produits sont mises à disposition par les fabricants et sont supposées libres de droits à des fins promotionnelles ou informatives.
Si, malgré nos précautions, une image devait poser problème à quiconque, après vérification des prétentions adressées à SOS PC 24/24, elle serait immédiatement retirée de notre site. 
Ce dictionnaire informatique est en libre consultation. Il n'en est pas moins protégé par les droits d'auteur en vigueur sur le territoire helvétique.
La reproduction de tout ou partie de son contenu est donc soumise à autorisation écrite de SOS PC 24/24.