Lexique

OEM

Les data center ou les supercalculateurs reçoivent leurs mémoires de masses (disques durs, SSD) et leurs microprocesseurs en OEM, conditionnés en caisses, sans emballage superflu.

OEM, pour Original Equipment Manufacturer, désignait l'origine des pièces détachées, soit une classe de produits pensés et livrés que pour des assembleurs ou de petites industries puissent construire le produit final, voire le réparer.

Ce terme vit le jour dans le monde de l'automobile, puis passa dans celui de l'informatique, notamment.

Ainsi, un produit OEM, qui n'est en principe pas destiné à la vente aux particuliers, est livré dépourvu de tout packaging esthétique. Son emballage est réduit à sa plus simple expression, et les notices d'utilisation sont souvent absentes, ou fortement diminuées. Les prix sont plus favorables, et décroissent généralement avec le nombre. Enfin, les conditions de garantie peuvent aussi différer d'un produit classique.

À l'origine, la classification OEM était réservée aux matériels, mais les éditeurs de logiciels commercialisent aussi des produits OEM, notamment des systèmes d'exploitation comme Windows, qui sont réservés aux constructeurs et autres assembleurs d'ordinateurs.

Autres articles avec les mots clés:   Entreprises  Normes   

Mentions légales

Les images présentes dans ce lexique informatique sont acquises auprès de la société Getty Images, en licence Creative Commons ou Wikimédia Commons.
Les images illustrant des produits sont mises à disposition par les fabricants et sont supposées libres de droits à des fins promotionnelles ou informatives.
Si, malgré nos précautions, une image devait poser problème à quiconque, après vérification des prétentions adressées à SOS PC 24/24, elle serait immédiatement retirée de notre site. 
Ce dictionnaire informatique est en libre consultation. Il n'en est pas moins protégé par les droits d'auteur en vigueur sur le territoire helvétique.
La reproduction de tout ou partie de son contenu est donc soumise à autorisation écrite de SOS PC 24/24.