Lexique

FINFET

Après dix années de recherche, le procédé FinFET Trigate émerge chez Intel. (Crédit Intel press.)

FinFET, pour Fin Field Effect Transistor, est un procédé de fabrication récent aussi appelé "3D process", car les transistors sont gravés en trois dimensions.

Mis au point par Intel, qui nomme le procédé "Tri-Gate", FinFET ne présente plus des transistors réalisés à plat (2D) mais dotés d'une structure en hauteur où les trois éléments (la source, le drain et la grille) sont gravés en épaisseur et présentent une forme d'aile.

Ce type de transistors en 3D présente de nombreux avantages, comme celui de réduire les fuites de courant d'environ 50 % ! Ce chiffre est considérable, surtout dans un contexte de réduction permanente de la finesse de gravure qui, justement, produit ce type de fuite. De plus, construits en hauteur, ces transistors occupent une plus petite surface et commutent plus rapidement.

FinFET est présenté par Intel, l'un de ses créateurs, comme la plus importante avancée dans l'architecture des processeurs depuis cinquante ans. En 2011, le fondeur de Santa-Clara l'intégra pour la première fois dans son nouveau CPU Ivy Bridge gravé en 22nm, et dans tous les suivants.

Depuis, tous les autres fondeurs d'envergure, GlobalFoundries et TSMC, notamment, ont repris le principe FinFET et tous ont réalisé d'importants progrès dans la finesse de gravure, ce qui induit baisse de consommation et augmentation des performances des microprocesseurs.

En résumé, cette nouvelle architecture de transistors 3D représente le bond en avant qu'attendait l'industrie des semi-conducteurs pour franchir un palier leur permettant de graver toujours plus fin (14 nm, 10nm, 7nm ). Pourtant, à l'approche de l'échelle atomique, quand les fuites de courant seront telles qu'il sera difficile de continuer à réduire encore la taille des transistors, l'ère du silicium touchera à sa fin...

Pour progresser, il faudra alors compter sur une rupture technologique qui dépassera la physique classique, et les regards se dirigent vers les nanoparticules (nanotubes de carbone) ou encore les "quantums dot" de la physique quantique... Vivement demain !

Autres articles avec les mots clés:   Composants-PC  Techniques   

Mentions légales

Les images présentes dans ce lexique informatique sont acquises auprès de la société Getty Images, en licence Creative Commons ou Wikimédia Commons.
Les images illustrant des produits sont mises à disposition par les fabricants et sont supposées libres de droits à des fins promotionnelles ou informatives.
Si, malgré nos précautions, une image devait poser problème à quiconque, après vérification des prétentions adressées à SOS PC 24/24, elle serait immédiatement retirée de notre site. 
Ce dictionnaire informatique est en libre consultation. Il n'en est pas moins protégé par les droits d'auteur en vigueur sur le territoire helvétique.
La reproduction de tout ou partie de son contenu est donc soumise à autorisation écrite de SOS PC 24/24.