Lexique

GSC Game World

Image de présentation du jeux Stalker 2 : prémonitoire ? (Crédit GSC Game World fan)

GSC Game World est un studio de création et de production de jeux vidéo basé à Kiev, en Ukraine, notamment renommé pour la célèbre trilogie S.T.A.L.K.E.R.

Jusqu'au 28 février 2022, la phrase de présentation qui précède se voulait simple, factuelle, anodine. Pourtant, depuis cette date, en première page du site de GSC Game World, on peut découvrir ce texte :

"Le peuple ukrainien continue à défendre son indépendance contre les forces armées de la Fédération de Russie. Ils ont commencé à bombarder nos villes sans avertissement, leurs soldats sont entrés du nord, de l'est et du sud. Aucun des citoyens ukrainiens ne voulait la guerre, peu étaient prêts pour cela, mais nous défendrons notre liberté jusqu'au bout.

Nous sommes et serons éternellement reconnaissants à nos fans, amis et collègues, qui ont déjà rejoint la cause commune de l'arrêt de l'agression russe. Nous sommes heureux de faire partie d'une communauté aussi unie."

À cette date, le monde de GSC Game World bascula dans la guerre, comme celui de l'ensemble des habitants de l'Ukraine.

Le plus ironique dans tout cela, c'est que l'univers de S.T.A.L.K.E.R, justement, se construit autour d'un monde ouvert postapocalyptique, tout autour de la centrale de Tchernobyl, nommé "la Zone", soit exactement l'étendue de la vraie zone interdite contaminée après l'explosion de la centrale en 1986, ville de Pripyat comprise.

Dans cette Zone, où se déroulent le premier S.T.A.L.K.E.R "Shadow of Chernobyl ", l'iconique "Call of Pripyat" et le moins inspiré "Clear Sky," le plus marquant, outre la trame réaliste du traitement des images, c'est l'ambiance qui est mise en avant dans chaque moment de détente du jeu : une ambiance russe, avec une bande-son originale en russe, et pas en ukrainien, comme s’il s'agissait d'un grand peuple frère dont tout le monde comprenait la langue, ce qui devait assurément être le cas en 2009, du moins pour une très grande majorité des citoyens des deux États.

Si cette tragique actualité prend inhabituellement place ici, c'est parce qu'en passant sur le site d'un créateur de jeux vidéos (pour annoncer la date de sortie de S.T.A.L.K.E.R 2 Heart of Chernobyl ) nous sommes tombés sur un message particulièrement déterminé, actant une guerre bien réelle, rendant subitement futile notre première intention.

Alors, le 15 mars 2022, date de cette publication, la guerre fait toujours rage en Ukraine. Une sale guerre désespérée, à un contre dix, une guerre qu'il faut pourtant mener si l'on refuse de quitter sa Terre ou de se soumettre ; combien d'employés de GSC Game World y sont allés ? À ce que nous connaissons de l'admirable courage des Ukrainiens, sans doute un nombre conséquent...

Toujours sur le site de GSC Game World (des développeurs, des réalisateurs, des infographistes) outre des news de jeux vidéos, leur message de résistance s'achève par :

"À travers la douleur, la mort, la guerre, la peur et la cruauté inhumaine, l'Ukraine persistera, comme toujours ! "

C'est aussi cela, l'esprit des Ukrainiens, et cet esprit-là sera très difficile à vaincre, même à dix contre un...

Autres articles avec les mots clés:   Entreprises  Jeux vidéos   

Mentions légales

Les images présentes dans ce lexique informatique sont acquises auprès de la société Getty Images, en licence Creative Commons ou Wikimédia Commons.
Les images illustrant des produits sont mises à disposition par les fabricants et sont supposées libres de droits à des fins promotionnelles ou informatives.
Si, malgré nos précautions, une image devait poser problème à quiconque, après vérification des prétentions adressées à SOS PC 24/24, elle serait immédiatement retirée de notre site. 
Ce dictionnaire informatique est en libre consultation. Il n'en est pas moins protégé par les droits d'auteur en vigueur sur le territoire helvétique.
La reproduction de tout ou partie de son contenu est donc soumise à autorisation écrite de SOS PC 24/24.